Un fonds chinois va prendre 20% de l'Olympique lyonnais

le
0
 (Actualisé avec contexte) 
    PARIS, 12 août (Reuters) - L'Olympique lyonnais a annoncé 
vendredi la signature d'un protocole d'accord sur l'entrée à son 
capital du fonds d'investissement chinois IDG Capital Partners, 
à hauteur de 20% et pour un montant total de 100 millions 
d'euros, dont une grande partie servira à réduire la dette du 
club de football. 
    L'OL accentue ainsi sa stratégie qui consiste à 
internationaliser sa marque pour doper ses recettes commerciales 
après les coûts de construction importants de son nouveau stade 
et de son complexe d'entraînement et de formation, le Parc 
Olympique lyonnais, inauguré cette année. 
    Le fonds IDG prendra deux ou trois sièges au conseil 
d'administration, en fonction de la taille du conseil, ajoute 
dans un communiqué OL Groupe  OLG.PA , la holding cotée du club 
présidé par Jean-Michel Aulas. 
    L'opération, ajoute OL Groupe, s'accompagne d'un projet de 
coentreprise pour "promouvoir la notoriété de l'Olympique 
lyonnais et valoriser son savoir-faire" en Chine, à Hong Kong, à 
Macao et à Taiwan. 
    L'investissement de 100 millions d'euros sera réalisé sous 
la forme d'une souscription d'actions nouvelles réservée à IDG, 
au prix unitaire de 3,3429 euros, et de nouvelles OSRANE  
(obligations subordonnées remboursables en actions nouvelles ou 
existantes) assimilées aux OSRANE existantes, au prix unitaire 
de 305,3404 euros.  
    PRIME DE 18,5% SUR LE DERNIER COURS DE L'ACTION 
    Ces prix représentent une prime de 18,54% pour les actions 
et 60,71% pour les obligations par rapport aux derniers cours 
cotés, indique OL Groupe. 
    IDG s'engage a conserver ses titres (lock-up) pendant deux 
ans.  
    Il est prévu que le projet soit réalisé au quatrième 
trimestre de cette année ou au plus tard d'ici fin février 2017. 
Dans le cas contraire, IDG pourrait, sous certaines conditions, 
devoir verser une pénalité (break-up fee) de 15 millions d'euros 
à OL Groupe. 
    La holding a fait savoir fin juillet que son résultat net 
consolidé de l'exercice 2015-2016 clos fin juin devrait être 
bénéficiaire après six exercices consécutifs dans le rouge, 
grâce à un bond de 111% de ses recettes, au niveau record de 
218,1 millions d'euros. 
    L'OL Groupe s'est donné pour objectif de générer d'ici trois 
à cinq ans, en année pleine, des recettes additionnelles 
d'environ 70 millions d'euros par rapport à l'exercice clos fin 
juin 2015. 
    L'équipe masculine de l'OL a terminé à la deuxième place du 
championnat 2015-2016 de Ligue 1, s'assurant une qualification 
directe en Ligue des Champions. Son équipe féminine, elle, a 
remporté cette année sa troisième Ligue des Champions en six ans 
et son dixième titre consécutif du championnat de France. 
    IDG Capital Partners, selon le communiqué, est un fonds 
d'investissement créé en 1993 qui compte plus de 450 
participations dans son portefeuille, dans l'internet et 
l'internet mobile, le sport, le tourisme ou encore la santé. 
     
    Le communiqué : 
    http://bit.ly/2bbAMfL 
     
 
 (Dominique Rodriguez, édité par Marc Angrand) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant