Un fonds activiste exhorte Qualcomm à scinder ses puces

le
0

(Actualisé avec lettre de Jana, cours de Bourse) 13 avril (Reuters) - L'investisseur activiste Jana Partners exhorte Qualcomm QCOM.O à séparer ses activités de puces, qu'il juge "essentiellement sans valeur", et de brevets dans le cadre d'un ensemble de mesures destinées à "restaurer la confiance des investisseurs" et à stimuler le cours de l'action. Dans une lettre trimestrielle adressée lundi aux investisseurs, Jana demande également au spécialiste américain des semi-conducteurs de réduire les coûts, d'accélérer les rachats d'actions, d'améliorer sa communication financière et de renouveler son conseil d'administration. Cette lettre, dont Reuters a pu consulter des extraits, souligne que Jana a investi deux milliards de dollars dans Qualcomm pour en devenir l'un des principaux actionnaires et qu'il est engagé dans un "dialogue constructif" avec l'entreprise sur les mesures susceptibles de sortir d'une longue période de sous-performance de son action à la Bourse de New York. "Nous pensons que le conseil d'administration et la direction reconnaissent la nécessité de s'attaquer à cette sous-performance historique et d'améliorer la perception qu'ont les investisseurs de l'entreprise", écrit Jana. Le titre Qualcomm, qui avait perdu environ 7% depuis le début de l'année, gagne près de 4% à 71,80 dollars dans les premiers échanges sur le Nasdaq en réaction d'un article du Wall Street Journal évoquant cette lettre. Qualcomm, dont la capitalisation boursière s'élève à 114 milliards de dollars (108 milliards d'euros), a annoncé le mois dernier qu'il allait racheter jusqu'à 15 milliards de dollars d'actions et relever son dividende trimestriel. Il a aussi réitéré son engagement à distribuer chaque année aux actionnaires au moins 75% de sa génération de trésorerie. Dans sa lettre trimestrielle, Jana juge que le programme de rachats d'actions constitue une étape positive mais que Qualcomm doit prendre d'autres initiatives et notamment envisager des accords stratégiques. "Les entreprises du secteur des semi-conducteurs sont récompensées pour les opérations de fusion-acquisition, plusieurs grandes transactions récentes ayant surperformé le marché de manière significative et ces accords centrés sur la consolidation industrielle ou les synergies entraînant de plus grands retours sur investissements encore", écrit Jana. Bien que l'essentiel du chiffre d'affaires de Qualcomm provienne de la vente de ces puces, qui permettent la connection entre les appareils et les réseaux téléphoniques, la majeure partie de son bénéfice est tirée de ses brevets pour sa technologie très répandue de téléphonie mobile, CDMA. Client de longue date, Samsung Electronics 005930.KS a choisi de développer ses propres puces pour son nouveau téléphone Galaxy 6S. Qualcomm avait lancé en 2000 la procédure de scission de ses activités dans les puces avant de renoncer l'année suivante, selon le Wall Street Journal. (Supriya Kurane à Bangalore; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant