Un film sur Ben Laden fait des remous aux États-Unis

le
0
Pour retracer la traque des forces spéciales américaines, la réalisatrice Kathryn Bigelow a pu s'entretenir avec de hauts responsables du Pentagone. Les Républicains regrettent cet accès privilégié et dénoncent un coup de communication de la part d'Obama.

Le Pentagone et Hollywood joueraient-ils aux liaisons dangereuses ? Oui, à en croire certains républicains américains, qui s'offusquent du projet actuellement mené par la réalisatrice Kathryn Bigelow, oscarisée l'année dernière pour son film Démineurs. Au coeur de la discorde : un film retraçant la traque de Ben Laden, pour lequel l'équipe du film aurait pu avoir accès à certains éléments classés secret-défense.

Pour l'écriture du scénario, la réalisatrice et son scénariste, Mark Boal, ont en effet pu s'entretenir avec certains hauts responsables du Pentagone, comme Michael Vickers, un ancien paramilitaire de la CIA et membre des forces spéciales, aujourd'hui sous-secrétaire à la Défense pour le renseignement. Un accès trop privilégié, aux yeux de certains républicains, qui craignent notamment que des détails du raid mené en mai dernier contre l'ancien chef d'al Qaida puissent avoir été révélés. Peter King, président de la commission de la Sécuritü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant