Un ferry écologique construit à Saint-Nazaire

le
0

NANTES (Reuters) - Les chantiers navals STX de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) ont signé un contrat avec l'armateur français Brittany Ferries pour la construction d'un "ferry écologique" de très grande taille, a annoncé mardi l'entreprise.

Long de 210 mètres et large de 31 mètres, ce navire sera doté de moteurs utilisant non plus du fioul mais du Gaz naturel liquéfié (GNL).

"(Cela) réduira de 99 % les rejets d'oxydes de soufre, de 80 % ceux d'oxydes d'azote et de 20 % ceux de dioxyde de carbone", a souligné STX dans un communiqué.

Ce navire pourra transporter 2.600 personnes, quarante remorques et 650 voitures.

Sa construction, qui représentera 2,6 millions d'heures de travail pour les anciens chantiers de l'Atlantique et leurs sous-traitants, débutera en 2015 et se terminera fin 2016.

Ce projet - jusque-là baptisé du nom de code PEGASIS (Power Efficient GAS Innovative Ship) - est "la concrétisation de plusieurs années de développement" avec Brittany Ferries, ajoute STX.

Les syndicats ont estimé que cette commande était une très bonne nouvelle, alors que le groupe STX avait fait part au printemps 2013 de son intention de vendre ses chantiers navals, dans le cadre d'un vaste plan de désendettement.

"Après plus d'une année sans commande de navire, l'annonce de ce contrat est forcément une très bonne nouvelle pour les salariés", a réagi la section CGT des chantiers navals de Saint-Nazaire, soulignant que cette commande correspond en moyenne à de l'activité pour 500 salariés.

LES COMMANDES DE LA SNCM ATTENDUES

Les ministres du Redressement productif et des Transports ont salué une commande qui permettra à STX de se positionner sur une filière naissante, dans un contexte de durcissement des exigences en matière d'émissions des transporteurs maritimes.

"Cette commande confirme l'excellence des chantiers navals de Saint-Nazaire qui renouent ainsi avec la construction de ferries, alors que ces navires avaient participé à créer sa réputation", ont également réagi Arnaud Montebourg et Frédéric Cuvilier dans un communiqué.

Le syndicat estime toutefois qu'il faut engranger d'autres contrats pour garantir la pérennité des emplois, en référence au renouvellement de la flotte des ferries de la SNCM (Société nationale Corse Méditerranée).

"Concernant les ferries pour la compagnie marseillaise, la direction de STX a confirmé avoir remis une nouvelle offre en décembre dernier, et se dit prête à répondre rapidement", indique la CGT.

STX France, filiale du groupe sud-coréen STX et dont l'Etat français est actionnaire à 33 %, emploie 2.500 personnes en France, pour la plupart basées à Saint-Nazaire.

Brittany Ferries est une société française de 2.500 employés, basée à Roscoff (Finistère), qui transporte 2,6 millions de passagers par an (dont 85 % de Britanniques) entre la France, la Grande-Bretagne, l'Irlande et l'Espagne.

Guillaume Frouin, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant