Un faux taxi jugé pour la mort d'une jeune Suédoise

le
1
Violeur récidiviste, Bruno Cholet comparaît mardi devant les assises de Paris pour l'assassinat, en 2008, de Susanna Zetterberg.

Elle avait posé ses valises dans la capitale depuis huit mois. Susanna Zetterberg, une Suédoise de 19 ans, répartissait son temps entre ses études de français à la Sorbonne, son petit boulot de serveuse dans un café et quelques baby-sittings. Décrite comme «intelligente, mature et sérieuse » par son entourage, elle aimait aussi profiter à l'occasion de la vie nocturne parisienne.

,Susanna Zetterberg.
,Susanna Zetterberg.

,Susanna Zetterberg.

Le samedi 19 avril 2008 au matin, elle termine sa soirée entre amis dans une discothèque de la rue de Rivoli (Ier). Autour de 4 h 30, la jeune femme, qui doit embaucher dans quelques heures, décide de rentrer chez elle. Ses camarades veulent danser encore un peu et Susanna Zetterberg part seule. Difficile, à cette heure-ci, de tomber immédiatement sur un taxi disponible. Le jugement peut-être altéré par les quelques verres d'alcool consommés, elle grimpe finalement dans un monospace blanc. Un faux taxi.

Derrière le volant est assis un chauffeur clandestin

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mardi 4 sept 2012 à 10:38

    On doit TOUJOURS se faire accompagné quand on sort de qq part à 4h.30 du matin !...Ou même avant ...