Un ex-soldat américain combat aux côtés des Kurdes contre l'EI

le
0

BEYROUTH/CHICAGO, 2 octobre (Reuters) - Un ancien soldat américain a rejoint les forces kurdes qui combattent l'Etat islamique dans le nord de la Syrie, a annoncé jeudi le mouvement kurde des Unités de protection populaire (YPG). Jordan Matson, du Wisconsin, combat dans la région de Djazaa, a indiqué un porte-parole de l'YPG. Celui-ci, Redur Xelil, a dit avoir rencontré Jordan Matson et a envoyé un lien internet vers des photos d'une agence de presse kurde qui sont, a-t-il assuré, des photos de l'Américain. Elles montrent un jeune homme souriant en chemise militaire, la tête enveloppée d'une écharpe blanche et noire. La mère du militaire n'a pas souhaité s'exprimer. L'armée américaine a précisé qu'un Jordan Matson, de Sturtevant dans le Wisconsin, avait été soldat de première classe de mai 2006 à novembre 2007. Selon des informations figurant sur Facebook, il serait âgé de 28 ans. Un ami de Jordan Matson a raconté qu'il avait dit à ses amis avec qui il joue en ligne qu'il allait rejoindre une "armée privée" pour lutter contre l'Etat islamique. Selon les autorités américaines, une centaine d'Américains sont entrés en Syrie pour rejoindre les groupes qui combattent le président syrien Bachar al Assad, que ce soit l'Etat islamique ou les rebelles soutenus par l'Occident ou encore le Front al Nosra, branche syrienne d'Al Qaïda. Il n'y a pas de loi aux Etats-Unis qui empêche des individus de rejoindre ce genre de groupes. Mais certaines lois permettent de poursuivre ceux qui sont associés à ces groupes. L'YPG, branche armée du Parti de l'union démocratique (PYD), principale formation kurde de Syrie, n'est pas considéré par les Etats-Unis comme une organisation terroriste mais il a des liens avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), parti turc qui a lutté pendant 30 ans pour l'autonomie des Kurdes de Turquie et qui, lui, est considéré comme une organisation terroriste par Washington. Selon un ami de Jordan Matson, Miguel Caron, joint par téléphone de Montréal, le soldat Matson a fait savoir cette semaine sur Facebook qu'il était en Syrie. "Pour tous ceux qui ne le savaient pas, je suis en Syrie pour combattre pour l'YPG contre l'EIIL. Je vais bien. Ne pourrai pas aller sur le net très souvent. J'ai été touché par un obus de mortier il y a quelques jours durant un échange de tirs qui a duré six heures mais je vais bien", a écrit le soldat américain selon son ami Miguel Caron. (Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant