Un ex-PM portugais arrêté pour des soupçons de corruption

le
0

LISBONNE, 22 novembre (Reuters) - La police portugaise a interpellé l'ancien Premier ministre socialiste José Socrates et trois autres personnes soupçonnées de fraude fiscale, corruption et blanchiment d'argent, a annoncé samedi le bureau du procureur général. Le procureur précise dans un communiqué que José Socrates a été arrêté vendredi et sera présenté samedi devant un juge qui va l'interroger dans le cadre d'une enquête sur des opérations bancaires et des transferts d'argent suspects. Selon l'agence de presse portugaise Lusa, l'ancien chef du gouvernement a été interpellé à l'aéroport de Lisbonne alors qu'il revenait d'un voyage à l'étranger. José Socrates a démissionné de son poste de Premier ministre à la mi-2011, au milieu de son second mandat, après avoir été contraint à demander un plan de sauvetage international pour permettre à l'économie portugaise de surmonter la crise de la dette en contrepartie de dures mesures d'austérité. Le scrutin anticipé organisé cette année-là a porté au pouvoir l'actuelle coalition de centre-droit mais le parti socialiste est en tête dans les intentions de vote en vue des élections législatives de l'an prochain. (Andrei Khalip; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant