Un ex-militant FN appelle à passer le «Kärcher» au sein du parti frontiste

le
4

L'ancien directeur de campagne de la candidate FN à Meaux (Seine-et-Marne) vient de claquer la porte du parti. En cause : le racisme ambiant qu'il a observé sur le terrain.

Nouvelle défection au Front national sur fond de racisme. Vincent Morelle, ancien directeur de campagne de Béatrice Roullaud, tête de liste aux municipales à Meaux (Seine-et-Marne), a rendu lundi sa carte du parti. À 24 ans, l'ex-militant, passé auparavant par l'UMP, ne veut pas perdre son temps. Après dix mois passés au sein du parti de Marine Le Pen, il relate dans Libération l'«amateurisme» du FN et les échanges racistes et homophobes auxquels il a assisté malgré la stratégie de dédiabolisation mise en place par sa présidente.

«Je suis allé au FN car j'ai pensé que c'était la meilleur offre pour faire gagner le souverainisme. J'y voyais une dynamique et des perspectives», explique au quotidien Vincent Morelle, qui dit s'être «investi» jusqu'au «point de non-retour». Et cel...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1903733 le mercredi 22 jan 2014 à 15:54

    De toute façon le FN ne perd rien c'était un espion(ou mouchard)de l'UMP

  • LeRaleur le mercredi 22 jan 2014 à 14:11

    Le racisme anti-FDS est très bien accepté, mais pas le contraire, pourquoi ? On massacre une église, tout le monde s'en fou, mais une tête de cochon devant une mosquée, et c'est la cata.

  • M1903733 le mercredi 22 jan 2014 à 13:55

    C'est vexant d'être viré,

  • M3182284 le mercredi 22 jan 2014 à 13:43

    imaginons qu'il ait dit le mrap ou le parti communiste au karcher....Mais le FN ça passe hein? les vestales de la pensée unique veillent. Moi je dis au karcher l'administration et les banlieues (bon je ne serai pas élu mais je m'en moque, je suis un homme libre AH AH Ah)