Un ex-Marine britannique tué en luttant contre l'EI en Syrie

le
0

LONDRES, 4 mars (Reuters) - Un ancien fusilier marin (Royal Marine) britannique qui avait rejoint la milice kurde YPG a été tué lundi en combattant les djihadistes de l'Etat islamique (EI) dans le nord-est de la Syrie, a annoncé mercredi sa famille. Erik Scurfield, 25 ans, s'était rendu en Syrie de sa propre initiative pour lutter contre les islamistes. "C'est avec une énorme douleur que nous confirmons la mort de notre fils Konstandinos Erik Scurfield en Syrie, où il s'était rendu pour soutenir les forces opposées à l'Etat islamique", a déclaré dans un communiqué sa famille, qui fait état de sa "fierté". Le jeune homme a été tué par un obus de mortier près de la ville de Tal Hamis, a précisé à Reuters une source proche de l'YPG, les Unités de protection du peuple kurde. Le député britannique Dan Jarvis a déclaré que les parents d'Erik Scurfield, qui était originaire de Barnsley, dans le nord de l'Angleterre, lui avaient rendu visite il y a quelques semaines pour lui faire part de leurs inquiétudes. "Erik était un ancien Royal Marine expérimenté, horrifié par les atrocités commises par l'Etat islamique. Sa famille avait compris qu'il s'était rendu en Syrie pour fournir une aide humanitaire et médicale, en tant que spécialiste de la médecine de guerre", a-t-il ajouté dans un communiqué. Le Foreign Office a de nouveau invité les ressortissants britanniques à ne pas se rendre en Syrie. Selon Dan Jarvis, d'autres Britanniques seraient partis combattre les djihadistes en Syrie. Londres estime par ailleurs à environ 600 les musulmans détenteurs d'un passeport britannique qui sont allés combattre dans les rangs de l'EI, parmi lesquels Mohammed Emwazi, surnommé "Jihadi John", l'un des bourreaux de l'organisation apparaissant dans plusieurs vidéos, dont celles de la décapitation d'otages occidentaux. (Michael Holden et Ruairidh Villar, Guy Kerivel pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant