Un ex-général dénonce la mainmise de Cuba à Caracas

le
0
Pour Raul Baduel, ancien acolyte de Chavez embastillé depuis 2009, même l'opposition a trahi les Vénézuéliens.

«La situation du Venezuela est si chaotique aujourd'hui qu'une crise majeur menace celui qui est à la tête de l'État (Nicolas Maduro). Malversations, dilapidation de l'argent du pétrole, inflation, dévaluation, pénuries, endettement, tout cela peut déboucher sur une crise sociale. Je prie Dieu qu'il nous préserve d'une explosion sociale.» Le général Raul Baduel observe avec inquiétude l'évolution de son pays depuis sa prison militaire de la banlieue de Caracas, où il est enfermé depuis 2009. Il bénéficie d'une cellule confortable et écoute en boucle des chants grégoriens. Sur les murs de sa cellule, des portraits de Nelson Mandela, Martin Luther King et Gandhi. Livres et images pieuses occupent le moindre recoin.

«Le général Baduel conserve un grand prestige au sein de l'armée, explique Leocenis Garcia, directeur du groupe de presse Sexto Poder...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant