Un ex-directeur de prison poursuivi par la justice

le
0
L'ancien directeur de la prison Charles-III de Nancy est poursuivi pour homicide involontaire après le décès d'un détenu, torturé à mort par l'un de ses compagnons de cellule en 2004.

Dans la nuit du 24 au 25 août 2004, Johnny Agasucci, incarcéré dans la prison Charles-III de Nancy pour un petit trafic de drogue, a été battu à mort par un de ses compagnons de cellule. Ce dernier avait déjà été condamné pour actes de torture et de barbarie sur un codétenu. Onze ans après les faits, l'ancien directeur de la prison vient d'être renvoyé devant le tribunal de grande instance de Nancy pour homicide involontaire.

«J'attendais cet instant depuis trois ans. Le directeur n'a pas fait son travail. Mon garçon n'avait rien à faire dans cette cellule», explique la mère de la victime au Républicain Lorrain. La famille de Johnny Agasucci estime que le jeune homme de 26 ans n'avait pas à être enfermé avec un homme connu pour des actes de barbarie. L'inspection des services pénitentiaires, dépêchée dans la prison après le meurtre, avait rendu un avis similaire. Le directeur de la prison au moment des faits, Stéphane Scotto, aurait dû placer Sébastien Si

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant