Un ex-détenu de Guantanamo remis aux autorités mauritaniennes

le
0
    WASHINGTON, 17 octobre (Reuters) - Le Pentagone a annoncé 
lundi qu'un détenu de Guantanamo avait été remis aux autorités 
mauritaniennes, ramenant à 60 le nombre de prisonniers encore 
regroupés dans cette prison militaire ouverte à la suite des 
attentats du 11-Septembre. 
    Un examen du dossier de Mohamedou Ould Slahi mené en juillet 
a conclu que son maintien en détention n'était plus nécessaire 
pour protéger la sécurité américaine, précise le département de 
la Défense. 
    Le centre de détention de Guantanamo, à Cuba, a été ouvert 
par l'administration de George W. Bush après l'intervention 
militaire en Afghanistan contre le réseau Al Qaïda et le régime 
des taliban, fin 2001, pour y détenir des "ennemis combattants" 
capturés sur le théâtre des opérations.  
    Les premiers prisonniers sont arrivés en janvier 2002 et ont 
été regroupés au camp X-Ray, enchaînés et parqués dans des cages 
grillagées. Les installations ont ensuite évolué en un centre de 
détention moderne où ont été regroupés au total près de 800 
prisonniers. 
    A son arrivée à la Maison blanche, en janvier 2009, Barack 
Obama s'était engagé à fermer dans un délai d'un an ce centre de 
détention qualifiée de "trou noir juridique" par les 
organisations de défense des droits de l'homme. Mais il n'a pu 
tenir sa promesse du fait de l'opposition des législateurs 
républicains et de certains démocrates au Congrès. 
 
 (Mohammad Zargham; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant