Un évêque paraguayen accusé d'avoir protégé un pédophile présumé

le
1

CITE DU VATICAN, 25 septembre (Reuters) - Le pape François a relevé de ses fonctions Mgr Rogelio Ricardo Livieres Plano, évêque de Ciudad del Este, au Paraguay, accusé d'avoir protégé un prêtre soupçonné de pédophilie, a annoncé jeudi le Vatican. Cette décision fait suite à une enquête du Vatican sur l'évêque paraguayen, son diocèse et les séminaires qui s'y trouvent, ajoute un communiqué sans autres précisions. Selon la presse, Mgr Livieres Plano aurait promu dans son diocèse un prêtre argentin qui avait été accusé de pédophilie aux Etats-Unis. De source informée, on précise que l'évêque, membre de l'Opus Dei, a refusé de démissionner et a défendu son attitude en affirmant que les accusations contre le prêtre mis en cause étaient sans fondement. SNAP, organisation de victimes de la pédophilie basée aux Etats-Unis, s'est dite "encouragée" par la décision du pape. Mardi, les autorités du Vatican ont placé en résidence surveillée dans l'attente de son procès l'ex-archevêque polonais Jozef Wesolowski, ancien nonce apostolique en République dominicaine accusé de pédophilie, qui avait été réduit à l'état laïque en juin dernier. En mai, le pape a prôné la "tolérance zéro" pour les ecclésiastiques impliqués dans des affaires de pédophilie. (Philip Pullella, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.sasoon le jeudi 25 sept 2014 à 19:40

    http://fr.rbth.com/international/2014/09/25/est_de_lukraine_des_charniers_decouverts_suite_au_depart_de_lar_30939.html