Un Européen sur six habite un logement surpeuplé

le
0
La situation varie fortement d'un Etat à l'autre, les ressortissants des pays de l'Est écopant des plus mauvaises conditions de logement.

Près de 18% des Européens, soit une personne sur six, vivaient dans un logement surpeuplé en 2009, selon des données publiées mercredi par le bureau européen des statistiques Eurostat.

La situation varie fortement d'un Etat à l'autre, a constaté Eurostat, qui note que 1% seulement des Chypriotes vivent dans un logement surpeuplé tandis que 58% des Lettons sont dans ce cas. Une personne est considérée comme vivant dans un logement surpeuplé si le ménage, dans le cas d'un couple, ne dispose pas au moins d'une chambre par couple ou, pour une personne célibataire, si elle ne dispose pas d'une chambre individuelle. Selon les critères européens, les enfants âgés d'au moins 12 ans doivent disposer d'une chambre individuelle sauf s'ils sont de même sexe et peuvent alors être jusqu'à deux par chambre.

Les conditions de logement peuvent également être analysées à travers les problèmes d'humidité, d'obscurité ou de disponibilité d'équipements sanitaires, a souligné Eurostat dans son étude sur le logement. La proportion de la population occupant un logement et déclarant avoir un problème de fuite dans la toiture ou d'humidité sur les murs variait de 5% en Finlande, 7% en Slovaquie et en Suède, à 31% en Slovénie, 29% à Chypre, 26% en Lettonie et 24% en Bulgarie.

La proportion de la population vivant dans un appartement considéré trop sombre variait de 4% en Slovaquie, aux Pays-Bas, en République tchèque et en Finlande à 16% en Slovénie et 11% en Lettonie et au Royaume-Uni. Des différences importantes existent entre les Etats de l'UE concernant l'équipement sanitaire des logements. Le pourcentage de personnes vivant dans un logement dépourvu de toilettes intérieures variait de moins de 1% dans 15 Etats de l'UE à 43% en Roumanie, 26% en Bulgarie et 17% en Lituanie et Lettonie.

La proportion de la population vivant dans un logement sans baignoire ou douche variait de moins de 1% dans 17 Etats européen à 41% en Roumanie, 18% en Lettonie et 16% en Lituanie et en Bulgarie.

(AFP)

LIRE AUSSI :

» L'etude d'Eurostat

» Plus de 10 millions de mal-logés en France

» Un quart des Français ont peur d'être mal-logés

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant