Un étudiant porté disparu à Bordeaux

le
0
Vincent Zecca, 19 ans, n'a plus donné signe de vie depuis dimanche. Son portable a été retrouvé. Sa carte bancaire, introuvable, a été utilisée après l'heure de sa disparition.

Lauriane, sa petite amie, a discuté avec lui au téléphone vers 1h15 du matin. «A sa voix, j'ai compris qu'il avait consommé de l'alcool, raconte la jeune fille au quotidien Sud-Ouest, qui révèle l'affaire. Il sort peu, mais il lui arrive de boire, comme beaucoup de jeunes». Depuis cet échange téléphonique, tenu dans la nuit du dimanche 4 mars, Vincent Zecca, étudiant de 19 ans, n'a plus donné aucune nouvelle.

A Bordeaux, où le jeune homme a disparu, l'enquête s'est accélérée. Mardi, la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de la Gironde a reçu le soutien de la brigade criminelle de la Sûreté départementale. Une enquête de voisinage a été faite et, mercredi après-midi, les eaux de la Garonne ont été sondées par des plongeurs. Sans résultat. Pas de trace, pour l'heure, de Vincent Zecca. En revanche, les investigations ont permis de déboucher sur un récit plutôt précis des moments qui ont précédé sa disparition.

Une femme, inconnue...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant