Un espoir pour lutter contre les acouphènes

le
0
La stimulation d'un nerf dans le cou neutralise les sifflements d'oreilles chez le rat.

Tout le monde, un jour ou l'autre, a connu la désagréable sensation d'oreilles qui sifflent ou bourdonnent. Or, cet inconvénient momentané peut se transformer en calvaire pour des milliers d'individus qui en souffrent quotidiennement, nuit et jour.

La publication dans Nature d'une étude montrant que l'on peut faire disparaître cette gêne, parfois majeure, fait surgir un espoir de guérison même s'il ne s'agit que d'une expérimentation menée sur des rats. Les scientifiques ont éliminé ces acouphènes en stimulant le nerf pneumogastrique du cou des animaux. Cette nouvelle thérapie paraît aider les parties du cerveau qui interprètent les sons à se reprogrammer pour retrouver leur état initial et faire disparaître la source du bourdonnement ou du sifflement. « Nous pensons que la partie du cerveau qui traite les sons, le cortex auditif, utilise un trop grand nombre de neurones, les cellules nerveuses, pour certaines fréquences et le système commence alors à se dérü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant