Un enfant débarqué d'un Paris-Ajaccio après une crise de nerfs

le
1
En proie à une violente crise de nerfs, un enfant de quatre ans a été sorti de l'avion pour des raisons de sécurité. Sa famille se plaint d'avoir été mal traitée.

Peu après s'être installé à bord du vol AF 4502 Paris Orly-Ajaccio le 7 août dernier, Ryan, quatre ans, est pris d'une crise d'angoisse. Des hurlements tels que même l'expérience de ce genre de cas du personnel navigant d'Air Corsica - la compagnie qui assurait ce vol - ne permet pas de calmer l'enfant. La mère de famille assure que c'est un passager, portant des cicatrices et des traces de brûlures au visage, qui effraye l'enfant. La famille change alors de place. Mais les cris redoublent d'intensité, obligeant le commandant de bord à sortir de sa cabine.

Le jeune Ryan court dans l'avion pour essayer d'en sortir. D'après le compte rendu de vol, publié par Corse Matin , «son état restant incompatible avec un voyage en avion, il a été décidé, en accord avec la mère et Air France - qui a proposé un vol plus tard - de débarquer la famille».

«Même s'il semblait assez peu conscient de l'état de son fils, semblant surtout excédé par le retard potentiel sur ses vaca

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 2445joye le lundi 13 aout 2012 à 19:06

    Réaction compréhensible d'un enfant qui se retrouve dans un étui à cigares, plein comme un oeuf et, de surcroît, par des individus à la mine patibulaire. C'est un phénomène d'agoraphobie.