Un enfant de l'EI aurait décapité un soldat syrien-OSDH

le
0

BEYROUTH, 17 juillet (Reuters) - Un enfant soldat enrôlé par le groupe Etat islamique (EI) a semble-t-il décapité un officier de l'armée syrienne lors d'une mise en scène filmée et diffusée par les djihadistes, selon le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Jamais une vidéo de l'EI n'avait jusqu'à présent montré une décapitation pratiquée par un enfant. L'organisation, qui contrôle de vastes territoires en Syrie et en Irak, a décidé de grossir ses rangs en recrutant aux abords des écoles ou des mosquées des centaines d'enfants, qui reçoivent par la suite un entraînement militaire. Sur les images diffusées par les combattants de la région de Homs, dans l'ouest de la Syrie, on peut voir un enfant -- apparemment un pré-adolescent -- vêtu d'une tenue de camouflage et portant une tête tranchée et un couteau taché de sang. Selon Rami Abdoulrahmane, directeur de l'OSDH, qui a reçu une copie de la vidéo, l'officier décapité avait été enlevé en compagnie de d'autres soldats peu après la prise de la ville de Palmyre par les djihadistes, au mois de mai dernier. "C'est la première fois que l'on voit un tel cas de décapitation par un enfant", a déclaré Rami Abdoulrahmane, dont l'organisation, basée à Londres, suit depuis quatre ans les développements du conflit en Syrie. L'EI, qui multiplie les mises en scène sanglantes, avait déjà diffusé des images sur lesquelles on pouvait voir des enfants assistant ou participant à des exécutions. (Suleiman al Khalidi, avec Naline Mallah; Simon Carraud pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant