Un élu PS s'engage à vendre le Vélodrome

le
0
Un élu PS s'engage à vendre le Vélodrome
Un élu PS s'engage à vendre le Vélodrome

Un coup de projecteur avant les Municipales. Patrick Menucci, le député PS marseillais, a lancé un pavé dans la mare lors d'un entretien accordé à 20 Minutes. Pour l'élu socialiste, la vente du stade Vélodrome serait une nécessité pour la ville de Marseille. « Nous avons une situation extrêmement difficile à gérer et il faut faire des économies, a expliqué l'homme politique. Les choses sont simples. Je suis un fervent supporter de l'Olympique de Marseille mais il faut se rendre aussi compte de l'état déplorable de nos infrastructures sportives. Sept piscines ont fermé ! » Le député de la 4eme circonscription des Bouches-du-Rhône a même été sonder le club, qui n'est pas contre une telle initiative selon ses dires. « C'est une mesure qui a été très bien accueillie, même par le club de l'Olympique de Marseille, confirme-t-il. Vous savez, le même supporter, qui pense que le stade appartient aux Marseillais, pense aussi que ses enfants ont le droit de nager. »

Une vente qui pourrait rapporter 300 M?

Car l'état des infrastructures de la ville est dans une situation inquiétante. « Le PPP (Partenariat Public Privé) signé entre la ville de Marseille et Bouygues est catastrophique, a-t-il ajouté lors d'un entretien accordé à So Foot. On n'entretient plus nos équipements habituels, sept piscines sur dix sont fermées. D'après les études, il nous faudrait 17 000 m² de piscines alors qu'on en a seulement 6 000. 40 % de nos enfants sortent du système scolaire sans savoir nager, ce qui n'est pas légal. Le choix du stade, qu'a fait M.Gaudin, est très mauvais. Il faut donc le vendre. D'abord parce que les grands investisseurs qui sont intéressés par le club veulent également être propriétaires du stade pour se développer. Et ensuite parce que ça permettrait de redonner une capacité d'investissement sportif à la ville de Marseille. » Une idée qui pourrait rapporter la somme d'environ 300 millions d'euros à la ville. « C'est un prix à la louche, concède-t-il. Il faut qu'il y ait des discussions avec AREMA (architecte du projet) et d'autres pour savoir de quoi on parle, parce qu'il y a aussi des programmes immobiliers à prendre en compte par exemple. Tout cela nécessite une estimation assez minutieuse. »

RLD avait déjà tenté de racheter le Vélodrome en 2008

Ce n'est pas la première fois que le projet est à l'étude. Robert-Louis Dreyfus avait déjà proposé de s'offrir un bail de 99 ans en 2008 mais Jean-Claude Gaudin, le sénateur-maire de Marseille, avait décliné la proposition de l'ancien président olympien. « Une belle erreur à l'époque, s'offusque Patrick Menucci. Honnêtement, aujourd'hui, le Vélodrome est une propriété de la ville de Marseille. Mais si c'était un groupe privé, ça ne changerait pas grand chose pour les supporters. Tous les grands clubs européens sont dans cette optique. L'OM, c'est aujourd'hui entre la 2eme et la 5eme place de Ligue 1. Mais pour moi, ce club pourrait être au même niveau que le Milan AC ou Chelsea. Vous savez, si Delanoë voulait vendre le Parc des Princes, les Qataris achèteraient et c'est normal. » L'élu PS est conscient de lâcher une bombe en pleine rénovation du stade Vélodrome en vue de l'Euro 2016 en France. Pour contrer les critiques qui s'abattent sur son initiative, l'élu PS abat ses dernières cartes : « Le Vélodrome, c'est quoi ? C'est Colombey-les-Deux-Églises ? C'est la tombe du général de Gaulle ? C'est Notre-Dame de Paris ? Il faut arrêter à la fin. On est dans un sport, un sport financier, et à côté on a besoin d'évoluer, de créer des piscines, de rénover les autres stades? On a besoin d'un sport pour tous. » On dirait presque un slogan de campagne?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant