Un éleveur de brebis abat deux chiens de Nicolas Vanier

le
0
Les chiens de traîneau, issus du camp de l'aventurier, ont tué onze brebis dans une bergerie sur le plateau du Vercors, vendredi dernier.

Vendredi matin, Serge Gémard, éleveur de brebis à Vassieux-en-Vercors (Drôme), fait une macabre découverte en pénétrant dans son élevage. Deux chiens sont en train d'attaquer ses animaux. Plusieurs de ses brebis étant déjà mortellement touchées, l'éleveur se saisit d'un fusil de chasse et abat les assaillants.

Le bilan est lourd: onze bêtes sont mortes et huit autres blessées. L'éleveur parle d'un véritable «carnage». Persuadé que les deux chiens proviennent du Camp Nicolas Vanier, il porte plainte à la gendarmerie. Il estime que les dommages subis auraient pu être évités.

De son côté, Nicolas Vanier ne remet pas en cause la sécurité du camp. Situé à deux kilomètres de la bergerie, le site compte 45 chiens de traîneau sur un espace sécurisé d'un hectare. Les deux chiens qui se sont échappés ont creusé un trou pour se faufiler sous le grillage électrifié. «C'est la première fois, depuis que nous élevons des chiens, que cela se produit», affirme

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant