Un éleveur alsacien en procès pour la mort de 100.000 poules

le
0
Le propriétaire d'un élevage de poules en batterie est jugé ce mardi à Strasbourg pour avoir laissé mourir de faim plus de 100.000 volatiles, en 2010.

Un an de prison avec sursis et 5.000 euros d'amende ont été requis mardi devant le tribunal correctionnel de Strasbourg contre le gérant d'un élevage industriel de poules, poursuivi pour avoir laissé mourir de faim des dizaines de milliers de poules pondeuses fin 2010.

L'affaire avait à l'époque fait le tour de France. En novembre 2010, des riverains du village de Kingersheim dans la banlieue de Mulhouse (Haut-Rhin), incommodés par une invasion spectaculaire de mouches, avaient alerté les autorités. Peu de temps après, des dizaines de milliers de poules pondeuses étaient découvertes mourant de faim dans un élevage industriel tout proche, «Alsace Œufs». Les images des poules mortes, piétinées et picorées par les survivantes dans des casiers métalliques étriqués, avaient alors entraîné un déluge de réactions indignées.

Suite à cette découverte, la préfecture avait pris en main le nettoyage du site et annoncé la distribution de nourriture aux bêtes sur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant