Un effort de redressement budgétaire de 37 milliards en 2013

le
7
UN EFFORT DE REDRESSEMENT BUDGÉTAIRE DE 37 MILLIARDS D'EUROS EN 2013
UN EFFORT DE REDRESSEMENT BUDGÉTAIRE DE 37 MILLIARDS D'EUROS EN 2013

PARIS (Reuters) - L'effort de redressement budgétaire sera de 37 milliards d'euros en 2013 en France, a annoncé dimanche le ministre de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici.

Aux 30 milliards d'euros que cherchera le projet de budget 2013 qui sera présenté vendredi en conseil des ministres - 10 milliards sur les dépenses et 20 milliards en hausses d'impôts - s'ajouteront les 7 milliards déjà votés dans le budget rectificatif, a-t-il expliqué sur France 3.

"C'est pas 30 mais 37 milliards, il y a 7 milliards qui ont déjà été prévus par le projet de loi de finances rectificative du mois de juillet", a-t-il dit.

Le gouvernement s'est engagé à ramener le déficit public de 4,5% du produit intérieur brut fin 2012 à 3% fin 2013. Il compte pour cela sur une croissance économique de 0,8% l'an prochain, une prévision supérieure à celles de nombreux économistes.

Jean-Baptiste Vey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dhote le dimanche 23 sept 2012 à 14:19

    Il est fort ce Mosco c'est une bête ou un c.on ; au choix.

  • DS76 le dimanche 23 sept 2012 à 13:09

    Il compte sur la croissance (sachant très bien qu'il n'y en aura pas....)

  • knbskin le dimanche 23 sept 2012 à 13:09

    J'ajouteria qu'une partie des électeurs FN partage apparemment ce genre de convictions, sous une forme différente ...

  • knbskin le dimanche 23 sept 2012 à 13:06

    Ca ne peut convaincre que des électeurs PS un peu bas de plafond, convaincus que la dette n'existe pas, que les riches peuvent payer, que les dépenses publiques sont justifiées et indispensables : depuis plus de 30 ans, ces convictions ont abouti - entre autres - à la destruction de notre appareil productif par manque d'investissement.

  • knbskin le dimanche 23 sept 2012 à 13:05

    Tous ces gens présentent comme "effort de redressement" des hausses d'impôts, qui ne demandent en fait ... aucun "effort" à ceux qui les décident ... Les seules "économies" sont des suppressions d'allègements fiscaux (heures supplémentaire). C'est du bidon complet, et on constate depuis 30 ans que ... ça ne marche pas ! ;)

  • chatnour le dimanche 23 sept 2012 à 13:01

    chacun d'eux est là pour défendre bec et ongles corporatisme, avantages acquis et pré carré, à commencer par les représentants du peuple, nous ne pouvons pas continuer d'accepter une telle lâcheté des apparatchiks qui ne pensent qu'à leurs petits privilèges ! Préparez-vous peuple de France, il va nous falloir du courage !

  • chatnour le dimanche 23 sept 2012 à 12:59

    27 milliards d'impôts de hausses d'impôts !!! c'est proprement inadmissible ! Voici bien la preuve la plus flagrante que tout l'appareil politique est grippé, bloqué, foutu ! Il faut se faire une raison et s'y préparer : sans une révolution, le système est bien phagocyté par les politiques et les fonctionnaires et ne pourra jamais être réformé autrement

Partenaires Taux