Un éditeur de Hong Kong porté disparu réapparaît en Chine

le
0
    PEKIN/HONG KONG, 18 janvier (Reuters) - Gui Minhai, un 
éditeur critique envers Pékin dont la mystérieuse disparition 
avait fait craindre son enlèvement, est réapparu dimanche en 
Chine pour annoncer qu'il s'était volontairement présenté aux 
autorités de Pékin pour répondre d'un accident mortel qu'il 
avait provoqué il y a onze ans.  
    Le propriétaire de la maison d'édition Mighty Current, qui 
est naturalisé suédois, avait disparu de son appartement en 
Thaïlande en octobre dernier.  
    "Je viens me rendre par choix personnel, cela n'a rien à 
voir avec quiconque", a-t-il dit à la chaîne de télévision 
chinoise CCTV dans une interview présentée comme "exclusive". 
"C'est une responsabilité personnelle que je dois porter." 
    Gui Minhai a été condamné en 2004 à deux ans de prison pour 
la mort d'une étudiante qu'il avait tué au volant de sa voiture 
alors qu'il conduisant en état d'ivresse. Il a fui en août 2006 
au moment où il devait purger sa peine.  
    Jointe par Reuters en Grande-Bretagne où elle vit, sa fille, 
Angela Gui, reste persuadée que son père a été enlevé et que sa 
détention est liée à son travail.  
    Quatre autres libraires et éditeurs spécialisés dans les 
ouvrages critiques envers Pékin ont disparu ces derniers mois 
dans des circonstances mystérieuses.  
     
 
 (Matthew Miller, Anne Marie Roantree; Jean-Stéphane Brosse pour 
le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant