Un écran circulaire rotatif pour la prochaine montre connectée signée Samsung

le
0
Un écran circulaire rotatif pour la prochaine montre connectée signée Samsung
Un écran circulaire rotatif pour la prochaine montre connectée signée Samsung

Le site spécialisé SamMobile publie les spécificités techniques de la future montre connectée Samsung, nom de code Orbis, en se référant au dernier kit pour développeurs mis à disposition par le constructeur sud-coréen. Il s'agirait d'une montre disposant d'un écran circulaire et rotatif, qui pourrait finalement s'appeler Gear A et être présentée à l'IFA de Berlin en septembre 2015.Le site évoque donc un écran circulaire de 1,18 pouce de diamètre, d'une définition de 360x360 pixels, une première pour Samsung. Son originalité résiderait dans son écran rotatif, lequel permettrait par exemple de basculer d'une application à une autre ou de (dé)zoomer sur une image. Comme les précédents modèles de la marque, celui-ci fonctionnera sous Tizen OS. Il devrait également embarquer un processeur Exynos, un GPS, un accéléromètre, un gyroscope, un capteur cardiaque et sera compatible Wi-Fi et Bluetooth.

Ce qui est certain, c'est que la prochaine montre connectée de Samsung va adopter pour la première fois adopter un look plus conventionnel avec son écran rond, à l'image de la Moto 360 ou de la LG Watch Urbane par exemple.

Jusqu'à présent, Samsung n'a proposé que des montres au format "geek", rectangulaires, noires ou blanches. Présentée à l'IFA en septembre 2013, la toute première Samsung Gear fait alors presque office de pionnière dans le marché naissant des montres connectées.

Lancée en 2013, la gamme Galaxy Gear a pour principe de se connecter à son smartphone ou sa tablette et d'en prendre le contrôle à distance grâce à une connexion Bluetooth.

Pour mémoire, le modèle d'origine comportait un écran Super AMOLED de 1,63 pouce (320x320 pixels) et était équipé d'un processeur Exynos cadencé à 800MHz, d'un capteur photo de 1,9Mpx, de 4Go de mémoire interne, d'une puce NFC, d'un gyroscope et d'un accéléromètre. Quelques mois plus tard, Samsung présentait ses premiers modèles sous Tizen, les Galaxy Gear 2 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant