Un écolier maîtrisé par des policiers et des gendarmes

le
1
Les parents de l'enfant, diagnostiqué hyperactif, ont décidé de porter plainte contre la directrice de l'établissement situé dans l'Essonne.

Un dispositif inhabituel pour maîtriser un écolier de 7 ans. Mardi à l'école primaire Champ-Dolent de Saint-Germain-lès-Corbeil dans l'Essonne, un enfant en classe de CE2 a mobilisé à lui tout seul deux camions de pompiers, des policiers municipaux, des gendarmes, le maire de la ville et deux élus. Lors d'une bagarre entre élèves, il avait frappé à la tête un camarade à coup de raquette de ping-pong et griffé une institutrice, selon Le Parisien .

Les parents de l'enfant, Mohamed et Farida Braija, ont décidé de porter plainte contre la directrice de l'établissement, qui avait pris la décision d'appeler les gendarmes. «Mon fils est turbulent et il n'avait pas à frapper un autre enfant, mais la directrice a pété les plombs (...) il ne manquait plus que l'armée», a dénoncé la mère de 41 ans. Un avis partagé par le maire sans étiquette de Saint-Germain-lès-Corbeil, Jean-Pierre Marcelin. «Voir tous ces agents sur place, c'était disproportionné, avoue-t-il. E

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le vendredi 28 sept 2012 à 18:02

    mdr !!!!