Un drone de fabrication pakistanaise tue trois islamistes-armée

le
0

ISLAMABAD, 7 septembre (Reuters) - L'armée pakistanaise a procédé à la première mission opérationnelle connue d'un de ses drones de combat lors d'une opération dans la vallée de Shawal qui s'est soldée par la mort d'au moins trois islamistes présumés. Le drone "Burraq" développé au Pakistan a mené une opération contre un repaire d'insurgés dans la vallée de Shawal, fief des islamistes près de la frontière avec l'Afghanistan, a indiqué lundi le général Asim Bajwa, porte-parole de l'armée. L'officier a précisé sur son compte Twitter que l'attaque s'était traduite par la mort de (trois) "terroristes de premier plan", sans préciser les identités. Des islamistes opérant dans la région ont annoncé que l'un des trois tués dimanche soir était Nizam Wazir, le chef d'un groupe lié aux taliban pakistanais. Le drone Burraq avait été testé avec succès au mois de mars, l'armée pakistanaise saluant l'arrivée d'un "multiplicateur de force dans la campagne antiterroriste". Les militaires pakistanais avaient auparavant développé deux drones de surveillance en 2013 qui ressemblaient fortement, selon les experts, à ceux dont dispose la Chine, une alliée proche. Le gouvernement d'Islamabad dénonce depuis des années l'emploi à partir de l'Afghanistan de drones américains comme une violation de la souveraineté du Pakistan bien qu'il soit soupçonné d'en autoriser en secret l'usage notamment contre les taliban. (Asad Hashim; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant