Un double attentat fait au moins 26 morts à Hassaké - OSDH

le
0

(Bilan actualisé) BEYROUTH, 14 septembre (Reuters) - Un double attentat à la voiture piégée dans la ville de Hassaké, dans le nord-est de la Syrie, a fait lundi au moins 26 morts et des dizaines de blessés, rapportent l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) et la télévision d'Etat syrienne. Une bombe a visé des combattants kurdes dans un secteur de la ville, l'autre attentat a ciblé des troupes gouvernementales. Six Kurdes, sept soldats et 13 civils ont trouvé la mort au total, a précisé l'OSDH. Hassaké est contrôlée conjointement par les Kurdes des Unités de protection populaire (YPG) et l'armée loyaliste. Les djihadistes du groupe Etat islamique (EI), qui contrôlent une grande partie des territoires environnants, de part et d'autre de la frontière syro-irakienne, ont tenté sans succès de s'emparer de Hassaké cet été. Depuis que les troupes gouvernementales y ont subi une sévère défaite face à l'EI en juin, les YPG tiennent l'essentiel de la ville. (John Davison; Tangi Salaün et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant