Un dollar fort a pesé sur le chiffre d'affaires d'Oracle

le
0
LE DOLLAR FORT PÈSE SUR LE CHIFFRE D'AFFAIRES D'ORACLE
LE DOLLAR FORT PÈSE SUR LE CHIFFRE D'AFFAIRES D'ORACLE

(Reuters) - Oracle a publié mercredi un bénéfice et un chiffre d'affaires inférieurs aux attentes au quatrième trimestre, la raison en étant un dollar fort et une baisse des revenus tirés des nouvelles licences.

L'action Oracle, considérée comme un étalon du secteur high tech, était en baisse de 7% à 41,75 dollars après la clôture de Wall Street.

Le bénéfice net ressort à 2,76 milliards de dollars, soit 62 cents par action, au quatrième trimestre clos le 31 mai, contre 3,65 milliards (80 cents) un an auparavant.

Le bénéfice par action ajusté ressort à 78 cents.

Le C.A. a diminué de 5,4% à 10,71 milliards de dollars. A taux de change constant, il a augmenté de 3%.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait un BPA de 86 cents et un C.A. de 10,92 milliards.

Le C.A. du segment logiciels "cloud" et services, surveillé de près par les investisseurs, a bondi de 29% à 416 millions de dollars.

La manière dont l'éditeur de progiciels renforce son segment "cloud" est une bonne indication de sa capacité à surmonter la concurrence de concepteurs spécialisés tels que Salesforce.com.

Oracle est confronté à l'arrivée de sociétés plus petites et plus jeunes, face auxquelles il oppose une résistance farouche, au détriment peut-être de ses marges bénéficiaires.

(Lehar Maan, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant