Un djihadiste français fait prisonnier au Mali

le
1
L'armée française a arrêté une poignée de combattants dont un Français qui va être rapidement extradé. Un premier Français, militant djihadiste, arrêté en novembre, a été expulsé cette semaine vers la France.

Deux affaires distinctes qui montrent que le Mali devenait le terrain «d'une espèce de filière terroriste de guerre». De Bamako, le ministre de la Défense a précisé que deux Français djihadistes ont été retrouvés au Mali. Jean-Yves Le Drian a confirmé l'information de Libération selon laquelle un djihadiste français avait été fait prisonnier cette semaine dans la vallée de l'Amettetaï. «Il va être extradé vers la France dans les moments qui viennent», expliquait le ministre sur Europe 1.

D'après Libération, ce ressortissant fait partie d'un groupe de cinq combattants qui s'est rendu aux forces françaises «à la toute fin des affrontements dans la vallée de l'Ametettaï, une des places fortes établies par les groupes armés dans l'Adrar d...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • farouxfr le vendredi 8 mar 2013 à 12:19

    Il s'agit de "trahison" il combattait contre ses propres concitoyens, comment sera-t-il jugé et le sera-t-il vraiment. En 1944/45 beaucoup furent passés par les armes pour avoir voulu combattre le communisme en URSS !