Un djihadiste britannique condamné à douze ans de prison

le
1

LONDRES, 6 février (Reuters) - Un Britannique qui apparaissait dans les vidéos de décapitation d'un groupe djihadiste en Syrie et qui s'est fait passer pour mort dans l'espoir de rentrer incognito au Royaume-Uni a été condamné vendredi à douze ans de prison. Imran Khawaja, 27 ans, avait rejoint en janvier 2014 le groupe islamiste syrien Rayat al Tawhid, qui a prêté allégeance à l'Etat islamique (EI). "Il est apparu dans une vidéo perturbante sur les réseaux sociaux qui montre un sac rempli de têtes coupées", a déclaré la police dans un communiqué diffusé après sa condamnation par le tribunal de Woolwich, en banlieue de Londres. "Il apparaît dans la vidéo, le visage masqué, s'emparant d'une des têtes et la brandissant devant la caméra." "Les photos et vidéos et Khawaja posant à côté d'enfants soldats et de têtes coupées (...) dépeignent un homme qui ne s'arrête devant rien pour répandre la terreur et la haine", a estimé Deborah Walsh, du parquet antiterroriste britannique. En mai dernier, le Britannique, originaire de Southall, dans la banlieue ouest de Londres, avait simulé sa mort et d'autres djihadistes avaient diffusé une vidéo lui rendant hommage. Mais il avait été arrêté le mois suivant à son arrivée dans le port de Douvres, en compagnie d'un de ses cousins. Imran Khawaja a reconnu s'être préparé à commettre des attentats, avoir reçu une formation à l'usage d'armes à feu et s'être rendu dans un camp d'entraînement terroriste. Son cousin et un autre homme accusés de l'avoir aidé ont été condamnés tous deux à 21 mois de prison. (Stephen Addison; Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • C177571 le vendredi 6 fév 2015 à 16:27

    Que 12 ans ?