Un discours de 11 heures pour sauver l'IVG au Texas

le
0
Une élue démocrate, Wendy Davis, a réussi mardi à bloquer le vote par le Sénat du Texas d'une loi restreignant le recours à l'avortement.

Il est 11h18 quand Wendy Davis s'apprête à parler devant le Sénat du Texas. Chaussée de confortables tennis rose, cette élue de Fort Worth va tenir la parole onze heures durant, mardi à Austin, pour empêcher l'adoption d'une loi restreignant l'accès à l'avortement dans l'État. Largement relayé sur les réseaux sociaux, ce fait d'arme offre à la sénatrice du Texas une popularité nationale.

La loi en question, le Senate Bill 5, prévoyait de limiter l'avortement à une période de 20 semaines suivant la conception au lieu de 24 semaines actuellement. Le texte conduisait à la fermeture de 37 des 42 centres d'avortement que compte l'État, afin qu'ils se conforment à la nouvelle réglementation. La loi les obligeait à s'équiper comme des centres chirurgicaux ambulants. Les médecins pratiquant l'IVG se voyaient, quant à eux, dans...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant