Un dirigeant de l'opposition abattu au Venezuela

le
0
 (Actualisé avec réaction des USA, Maduro, §§  4-6) 
    CARACAS, 26 novembre (Reuters) - Un dirigeant de 
l'opposition vénézuélienne a été tué par balles lors d'une 
réunion publique mercredi, a annoncé son parti à quelques jours 
des élections législatives. 
    Les meurtriers de Luis Diaz, chef du parti Action 
démocratique pour la commune d'Altagracia de Orituco située dans 
le centre du Venezuela, se trouvaient à bord d'un véhicule. 
    "Il vient d'être assassiné par balle", a déclaré le 
secrétaire général d'Action démocratique, Henry Ramos, via 
Tweeter, en précisant que Luis Diaz était sur l'estrade avec 
Lilian Tintori, la femme d'un dirigeant très connu de 
l'opposition, Leopoldo Lopez, actuellement en prison. 
    A Washington, le département d'Etat a dénoncé ce crime et a 
demandé au gouvernement vénézuélien d'assurer la protection de 
tous les candidats. 
    "Il s'agit de la dernière en date et de la plus grave des 
attaques et des actes d'intimidation visant les candidats 
d'opposition", a déclaré John Kirby, porte-parole du département 
d'Etat. "Les campagnes de peur, de violence et d'intimidation 
n'ont pas leur place dans une démocratie", a-t-il ajouté. 
    Le président vénézuélien Nicolas Maduro a déclaré jeudi que 
selon les premières informations Diaz avait été victime de 
tueurs à gages agissant pour le compte d'un "groupe rival". 
     Action démocratique fait partie de la coalition 
d'opposition Unité démocratique qui présente des candidats aux 
législatives du 6 décembre. 
    Selon les sondages, la coalition pourrait l'emporter à 
l'Assemblée nationale face aux socialistes pour la première fois 
depuis seize ans. 
 
 (Eyanir Chinea et Andrew Cawthorne, avec Susan Heavey à 
Washington; Danielle Rouquié et Guy Kerivel pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant