Un deuxième otage canadien exécuté aux Philippines

le
0
    TORONTO/MANILLE, 14 juin (Reuters) - Les Philippines ont 
confirmé mardi l'exécution d'un Canadien retenu en otage par les 
rebelles islamistes d'Abu Sayyaf sur une île du sud de 
l'archipel. 
    Le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, avait déclaré 
dès lundi qu'il semblait qu'un deuxième otage canadien ait été 
exécuté après la mort en avril d'un autre homme retenu par Abu 
Sayyaf. 
    "Nous condamnons fermement le meurtre cruel et insensé de M. 
Robert Hall, un ressortissant canadien, retenu en otage par le 
groupe Abu Sayyaf à Sulu au cours des neuf derniers mois", a dit 
le président philippin Benigno Aquino dans un communiqué. 
    Un porte-parole de l'armée philippine avait auparavant 
déclaré qu'une tête décapitée avait été retrouvée lundi soir aux 
abords d'une église catholique sur l'île. 
    Outre ces deux Canadiens, deux autres personnes, de 
nationalités norvégienne et philippine, sont toujours retenues 
en otage par Abu Sayyaf depuis leur enlèvement en septembre 
2015. 
 
 (Allison Martell à Toronto et Manuel Mogato à Manille; Bertrand 
Boucey pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant