Un détenu refuse de rejoindre la prison par peur pour sa vie

le
0
«Si je reviens, je suis mort.» Après une permission, Stéphane Raye n'a pas regagné la prison de Châteaudun, qui est selon lui tenue par les dealers qui y font la loi. » INTERVIEW - «À la prison de Châteaudun, les petites frappes font la loi»

«Je veux rentrer en prison. Mais si je reviens à Châteaudun, je suis mort», affirme un détenu qui s'est évadé le 21 novembre. Après une permission, Stéphane Raye, 35 ans, a refusé de regagner cet établissement, créé en 1991 en Eure-et-Loir et accueillant 600 prisonniers.

Racontant son histoire ce mercredi dans L'Écho républicain, ce père de deux enfants, condamné à 18 mois ferme pour récidive de conduite en état d'ivresse, assure avoir été brutalisé par des codétenus pour avoir refusé de ramener de la drogue de permission. Sa famille aurait aussi subi des menaces. Sous la pression, il aurait ainsi accepté de ramener 125g de résine de cannabis dans son rectum.

Mais échouant par la suite à faire entrer de la...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant