Un des plus anciens détenus de France sort de prison

le
0
Condamné à la perpétuité pour avoir abattu un policier en 1984, Abdelhamid Hakkar a passé 27 ans derrière les barreaux. Il était devenu un symbole du combat des prisonniers aux longues peines.

Un des plus anciens détenus des prisons françaises a recouvré la liberté dimanche soir. Condamné à la perpétuité en 1984 pour le meurtre d'un policier, Abdelhamid Hakkar a quitté à 18 heures la maison d'arrêt d'Ensisheim dans le Haut-Rhin, mettant fin à plus de 27 ans passés derrière les barreaux. Officiellement, le quinquagénaire est en permission. Son régime de liberté conditionnelle débutera mardi matin, une fois que les autorités pénitentiaires lui auront posé un bracelet électronique. Ensuite, Abdelhamid Hakkar vivra au sein de sa famille à Besançon et travaillera dans une association de réinsertion de détenus.

Ce dénouement clôt un bras de fer intense entre Abdelhamid Hakkar, devenu symbole du combat contre les longues peines, et la justice. Abdelhamid Hakkar est une figure du banditisme. Ce multirécidiviste du braquage s'est illustré en 1981 après une évasion rocambolesque du palais de justice de Besançon. Mais son destin bascule le 30 août 1984

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant