Un député veut interdire les mannequins squelettiques et l'apologie de l'anorexie

le
5
Un député veut interdire les mannequins squelettiques et l'apologie de l'anorexie
Un député veut interdire les mannequins squelettiques et l'apologie de l'anorexie

Deux amendements au projet de loi santé de Marisol Touraine, interdisant le recours aux mannequins dénutris et l'apologie de l'anorexie, vont être déposés ce lundi à l'Assemblée nationale par le député PS de l'Isère Olivier Véran.

«Il est intolérable que l'on puisse faire l'apologie de la dénutrion et que l'on puisse exploiter commercialement des personnes qui sont dans des situations mettant en danger leur santé», a indiqué Olivier Véran.

Le premier amendement vise à interdire aux agences de mannequinat le recours à des mannequins lorsqu'ils sont diagnostiqués en état de dénutrition. Cet état «d'extrême maigreur», qui s'échelonne sur «trois niveaux de gravité» selon le député, s'évalue sur l'Indice de Masse Corporelle (IMC) du sujet, calculé «en divisant le poids par la taille élevée au carré».

QUESTION DU JOUR. Faut-il interdire aux mannequins trop maigres de défiler ?

Six mois de prison et 75 000 ¤ d'amende

Olivier Véran, rapporteur du volet promotion et prévention de la loi Santé et également neurologue au CHU de Grenoble, propose de modifier le code du travail afin de contraindre les agences à attester pour chaque mannequin d'un certificat médical prouvant que son IMC est supérieur à une valeur donnée. 

Tout contrevenant s'exposerait à une peine de six mois d'emprisonnement et à 75 000 ¤ d'amende. «Cette valeur (d'IMC) n'est pas encore déterminée. Elle devra faire l'objet de débats. Je propose que la Haute autorité de santé se prononce à son sujet», a-t-il précisé.

Certains pays comme Israël, l'Espagne, l'Italie, le Chili ou la Belgique, ont déjà réagi face à ce phénomène en prenant des dispositions lesgislatives ou réglementaires.

«En France, on considére que l'on est maigre en dessous de 18,5. L'OMS retient un indice en dessous de 18 pour commencer à parler de dénutrition. En dessous de 17, c'est une dénutrition sévère. En dessous de 16, c'est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ppetitj le lundi 16 mar 2015 à 09:26

    Mon chien aussi....

  • a.guer le lundi 16 mar 2015 à 08:50

    Moi j'aime bien regarder les filles minces ... !

  • Berg690 le lundi 16 mar 2015 à 00:15

    Interdire la maigreur? Bientôt tout le monde sera squelettique après avoir payé ses impôts.

  • s.thual le dimanche 15 mar 2015 à 23:13

    il a raison sans doute , mais y a plus urgent quand meme quand on a conscience de l etat du pays au plan economie chomage misere !

  • frk987 le dimanche 15 mar 2015 à 22:45

    Faites une liste de ce qui est toléré est interdisez tout le reste...ce sera plus simple.