Un député pointe la hausse des rémunérations dans les ministères

le
1
UN DÉPUTÉ DÉNONCE LA HAUSSE DES RÉMUNÉRATIONS DANS LES MINISTÈRES
UN DÉPUTÉ DÉNONCE LA HAUSSE DES RÉMUNÉRATIONS DANS LES MINISTÈRES

PARIS (Reuters) - Le député socialiste René Dosière, spécialiste des dépenses de l'État, juge "choquantes" les rémunérations dans les cabinets ministériels du gouvernement de Manuel Valls, avec une hausse de 7,1% par rapport à l'équipe pilotée par son prédécesseur.

La rémunération brute moyenne d'un agent s'élève à 8.201 euros, précise l'élu de l'Aisne sur son blog, au vu de données figurant dans les annexes du projet de budget 2015. La rémunération moyenne pour les primes est de 2.235 euros.

En revanche, René Dosière note une diminution (-1,3%) du total des rémunérations pour les membres de cabinet du Premier ministre, tout en constatant un niveau plus élevé (13.134 euros mensuels), primes comprises, de la rémunération moyenne.

Mais dans quatre ministères sur dix, la rémunération moyenne (hors primes) est supérieure à 9.000 euros mensuels. En 2013, cette proportion était deux fois plus faible, note le député.

En outre, contrairement à la règle appliquée à l'Elysée et à Matignon, où aucun collaborateur ne gagne plus que le président ou le Premier ministre, dans 19 ministères la rémunération moyenne des membres de cabinet est supérieure à celle du ministre, pointe René Dosière.

Si la règle présidentielle s'appliquait, on réaliserait une économie de 3,8 millions d'euros correspondant à 11% du total des sommes versées, estime l'élu.

"Le niveau des rémunérations dans les cabinets ministériels est trop élevé. Surtout, la hausse de ces rémunérations est choquante. Alors que le gouvernement impose aux Français des efforts de rigueur, les membres de cabinets ministériels ne sauraient en être exonérés", écrit René Dosière.

(Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rodde12 le vendredi 31 oct 2014 à 16:33

    En France ce n'est pas la démocratie mais le centralisme démocratique. Autrement appelé le jacobinisme. Une faction prends le pouvoir et dicte ses volontés. nous avons voté. Oui pour choisir le candidat désigné par le parti qui va nous gouverner. Ce parti nous ment nous n'y pouvons rien pendant cinq ans. L'élection du sénat est plus l'expression du peuple que celle de l'A. N. les représentants ont des comptes à rendre. Le PS explose, le RPR aussi virons les. Plus un sou pour les politiques.