Un dépistage précoce du cancer de l'ovaire

le
0
Des chercheurs américains et anglais posent les jalons de l'élaboration d'un test de dépistage sanguin du cancer des ovaires. » Tout savoir sur le cancer de l'ovaire

Il y a peu de symptômes annonceurs d'un cancer des ovaires. C'est pour cette raison qu'il est souvent diagnostiqué trop tardivement. Pourtant, repéré à temps, il serait curable 8 fois sur 10. Dernièrement, des chercheurs américains ont tenté d'élaborer un test sanguin de dépistage précoce, basé sur la présence d'une molécule, le CA-125. Cette molécule est un indicateur reconnu de la présence d'un cancer ovarien: sa concentration dans le sang des patientes est mesurée pour déterminer l'évolution de la tumeur et préparer au cas où l'acte chirurgical.

Grâce à cette technique, les médecins espèrent, à l'avenir, augmenter le taux de survie des patientes. Mais les résultats sont encore fragiles: ils se basent sur une molécule complexe et extrêmement variable qui pourrait donner des dépistages f...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant