Un demi-siècle après mai 68, l'Université de Nanterre honore Dany le Rouge

le
1
Un demi-siècle après mai 68, l'Université de Nanterre honore Dany le Rouge
Un demi-siècle après mai 68, l'Université de Nanterre honore Dany le Rouge

Il est de retour. Jeudi après-midi, dans le cadre des cérémonies du cinquantième anniversaire de l'université de Nanterre, Daniel Cohn-Bendit y a reçu son diplôme de docteur honoris causa. Une distinction purement honorifique remise par le président de la faculté, Jean-François Balaudé, à cinq personnalités * choisies par les enseignants de Paris

Celui qui fut Dany le Rouge avant de devenir une figure des Verts était accompagné d'Angela Davis, l'ancienne militante des Black Panthers, figure symbolique de la lutte contre la ségrégation des Afro-Américains au Etats-Unis dans les années'60. Daniel Cohn-Bendit, qui a lancé le mouvement de mai 1968 en occupant la tour administrative de la fac, a retrouvé le campus avec plaisir.

«Je suis favorable à l'autonomie des universités

« La dernière fois que je suis venu c'était en'98 ou'99, dans le cadre de la campagne pour les élections européennes. Le campus a encore changé, il y a de nouveaux bâtiments », constate l'ancien député européen écologiste, qui siège depuis 2012 au conseil d'administration de l'université en tant que personnalité extérieure. Alors qu'étudiants et enseignants ont manifesté jeudi dans toute la France contre les coupes budgétaires, Daniel Cohn Bendit l'a affirmé : « Je suis favorable à l'autonomie des universités, mais avec une enveloppe plus conséquente. Par exemple, une université comme Nanterre avec 35 000 étudiants et un budget de 180 M¤ devrait avoir un budget de 250 M¤ et une totale autonomie ».

Il a dédié son diplôme à Rémi Fraisse

Il s'interroge aussi sur l'un des critères retenus par l'Etat pour calculer l'allocation aux universités, le taux de réussite : « Je caricature mais si la fac ne prend que des élèves sortant du lycée Henri IV, elle a moins de mérite qu'une autre à avoir un fort taux de réussite ! » Et l'ancien leader étudiant d'enfoncer le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nanard83 le vendredi 12 déc 2014 à 11:00

    Il est passé du rouge au vert avec , à la clef , un fauteuil de député européen Récompense pour avoir fichu le B... en France à cette époque On en voit encore les résultats ( destruction programmée de la Famille , écologie punitive etc... )