Un décret d'Obama sur l'immigration devant la Cour suprême

le
0
    WASHINGTON, 19 janvier (Reuters) - La Cour suprême des 
Etats-Unis a accepté mardi, à la demande de Barack Obama, de se 
prononcer sur la validité du décret présidentiel pris en 
novembre 2014 pour mettre quatre millions d'étrangers en 
situation irrégulière à l'abri d'une expulsion.  
    L'initiative du président, qui a légiféré lui-même pour 
passer outre l'hostilité des républicains, majoritaires au 
Congrès, a été jugée inconstitutionnelle au Texas et 25 
gouverneurs républicains l'ont contestée en justice.  
    La Cour suprême devrait rendre sa décision fin juin. Pour 
Marco Rubio, candidat à l'investiture républicaine pour 
l'élection présidentielle de novembre, il ne fait aucun doute 
qu'elle jugera à son tour le décret inconstitutionnel.  
    Ken Paxton, ministre texan de la Justice et membre du parti 
conservateur, a invité les juges "à faire valoir ce que le 
président Obama a lui-même reconnu une vingtaine de fois, à 
savoir qu'il ne peut réécrire unilatéralement les lois adoptées 
par le Congrès et contourner les représentants du peuple". 
    Le décret concerne les sans-papiers sans antécédents 
judiciaires et ayant des enfants qui possèdent la nationalité 
américaine.   
 
 (Lawrence Hurley, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant