Un décret au plus tard début juillet sur la retraite

le
1
Un décret au plus tard début juillet sur la retraite
Un décret au plus tard début juillet sur la retraite

PARIS (Reuters) - Le décret rétablissant la retraite à 60 ans pour les personnes ayant commencé à travailler à 18 ans et suffisamment cotisé depuis sera publié début juillet au plus tard, a annoncé vendredi la ministre française des Affaires sociales et de la Santé.

"Ce décret paraîtra rapidement, à la fin du mois de juin sans doute, début juillet au plus tard", a déclaré Marisol Touraine sur France 2.

"Ceux qui ont commencé à travailler à 18 ou à 19 ans, qui ont leur 41 annuités de cotisations pourront partir à 60 ans et non pas à 62 ans comme c'est le cas aujourd'hui", a-t-elle ajouté.

Interrogé sur la comptabilisation des trimestres de chômage ou de congé maternité, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a indiqué que l'arbitrage se ferait après consultation avec les partenaires sociaux, et au vu des contraintes budgétaires.

"J'ai demandé hier à Marisol Touraine, nouvelle ministre, dès sa prise de fonction, d'engager la concertation avec les partenaires sociaux avant de rédiger définitivement le projet de décret", a-t-il déclaré vendredi sur France Inter.

Marisol Touraine a affirmé que les congés maternité seraient comptabilisés, de même que les périodes de service militaire. Elle ne s'est toutefois pas prononcée sur les périodes de chômage et a indiqué qu'elle allait rencontrer les organisations syndicales et représentants patronaux dès la semaine prochaine.

Cette mesure, qui figurait au menu des "100 premiers jours" du quinquennat de François Hollande, devrait concerner 150.000 personnes par an, a souligné Marisol Touraine.

Chine Labbé, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dcouplet le vendredi 18 mai 2012 à 10:14

    C'est quand même simple, il faut simplement examiner la situation du demandeur à 60 ans : si au chômage avec 41 ans cotisés ou validés, cela doit ouvrir droit à la retraiteC'est une mesure logique et équitable si en emploi, non, il faut protéger les emplois existants. Bien souvent, une personne qui part à la retraite n'est pas remplacée. Les postes et les fonctions ont évolués, c'est ce qui fera l'échec du contrat de génération d'ailleurs.