Un CV avec des fautes : et hop, à la poubelle !

le
11
Un CV avec des fautes : et hop, à la poubelle !
Un CV avec des fautes : et hop, à la poubelle !

Quand Christian Rousset, patron d'Interactiv' Technologies, éditeur de logiciels à Lyon (Rhône), tombe sur une lettre de motivation qui massacre l'orthographe, il est intraitable. « S'il y a trop de fautes, j'élimine ! Cela signifie que le candidat ne s'est pas donné les moyens de vérifier que son dossier était propre » tacle-t-il.

Comme lui, de plus en plus de recruteurs font de la maîtrise de l'accord du participe passé un critère de sélection à part entière. Premier service en ligne personnalisé de remise à niveau, ayant notamment pour clients 700 entreprises et 1 000 écoles (du collège au supérieur), le Projet Voltaire consacre son 2e baromètre aujourd'hui à la question de l'incidence de l'orthographe sur la recherche d'emploi. Il met l'accent sur une étude inédite menée par Christelle Martin-Lacroux, docteur en sciences de gestion à l'université de Toulon (Var). Grâce à une expérimentation conduite auprès de 536 recruteurs dans le cadre de sa thèse, elle relève qu'un dossier présentant un riche CV mais des fautes d'orthographe a trois fois plus de risques d'être rejeté qu'un dossier sans fautes, à expérience égale.

«Un facteur d'exclusion»

« La faute d'orthographe, c'est un facteur d'exclusion », résume la chercheuse. Si les DRH sont à cheval sur la grammaire, c'est, selon elle, parce qu'« on écrit de plus en plus dans les entreprises, en particulier des mails ». Pas moins de 70 % des salariés en rédigent quotidiennement aujourd'hui. Parallèlement, « les compétences en orthographe » ont diminué ces dernières décennies, à l'instar du nombre d'heures consacrées à l'enseignement du français à l'école. « Moi, je ne suis pas là pour corriger les erreurs de tout le monde », sourit Christian Rousset.

Pour multiplier ses chances d'être embauché, mieux vaut donc être incollable sur les exceptions de la langue de Molière. Pour le faire clairement savoir, de plus en plus de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 7 mois

    Et comme il faut toujours finir avec humour, un devis d'un plombier, d'un peintre ou d'un carreleur sans fautes....ma fait choisir un autre artisan !!!! MDR !!!!!

  • frk987 il y a 7 mois

    Non Itondu, un ingénieur purement scientifique doit malheureusement (et croyez que je comprends sa souffrance, j'en étais de ces gens là en début de carrière) rédiger des rapports qui sortent de l'entreprise. et une faute par ligne...c'est inacceptable.

  • ltondu il y a 7 mois

    @frk / post disparu... Tout dépend bien sûr de la place de l'orthographe dans le métier.

  • frk987 il y a 7 mois

    Suite et fin : c'est exactement comme si je rédigeais un CV en anglais, bien évidemment un anglophone serait plié en deux de rire...et n'hésiterait pas à dire : voilà un vrai franchouillard, tant bien même il n'y aurait aucune fautes d'orthographe, aucunes fautes d'accords, mais....des tournures de phrases pour le moins hilarantes pour un anglophone.

  • frk987 il y a 7 mois

    Pour vmcfb ; la relecture est une chose bien importante, certes, ça permet d'éliminer ce que fait un correcteur d'orthographe correctement employé, par contre la confusion être et avoir, les accords de participes avec être et avoir...là vous jugez le candidat, soit il est sous-chiens soit il est immigré, même avec un CV anonyme, c'est ce que ces rigolos de gauche n'arrivent pas à comprendre que le CV anonyme est un leurre absolu. On le détecte en 2 lignes de CV.

  • ltondu il y a 7 mois

    Et pourtant, d'excellents professionnels se cachent derrière une orthographe calamiteuse...

  • frk987 il y a 7 mois

    Et j'ajouterais qu'il y a 15 ans j'étais beaucoup plus sympa car les correcteurs intégrés d'orthographe n'existaient pas. Aujourd'hui une faute basique est détectée par n'importe quel ordinateur et navigateur si ceux-ci sont configurés correctement, alors là pas de quartier ni de pitié pour une poste écrite postte. Là, corbeille direct....

  • fdha il y a 7 mois

    on devrait s'en souvenir sur bOUSORAMA:!!!

  • frk987 il y a 7 mois

    C'était ma méthode : 1 faute...on passe une erreur d'inattention est à la portée de tous, deux fautes, on se pose des questions sérieuses, bah si c'est un accent, ma foi ...mais si c'est encore une faute d'accord là c'est FOUTU, 3 fautes --> corbeille et pas de réponse.

  • janaliz il y a 7 mois

    Confondre être et avoir est proprement scandaleux pour un candidat, et par extension confondant sur la qualité des enseignants, qui au passage font des fautes inadmissibles...