Un curé se bat comme un diable pour éviter sa mutation

le
0
Muté sur ordre de sa hiérachie mais soutenu par 4000 pétitionnaires, le père Michel refuse de renoncer à sa paroisse de Normandie. Il risque maintenant l'excommunication.

Le conflit qui oppose le père Francis Michel, 62 ans, et l'évêque d'Evreux, Mgr Christian Nourrichard, dure depuis deux ans. En décembre, le Tribunal suprême de la signature apostolique au Vatican a tranché : le recours déposé par le père Michel a été rejeté. Malgré cette décision, le curé , qui officie en latin depuis 24 ans à Thiberville et porte la soutane, refuse de partir. Au risque d'être excommunié : «Dans la mesure où il reste sur place et continue à officier, on va malheureusement dans la direction d'une excommunication qui toucherait aussi ceux qui le suivent», a prévenu Mgr Christian Nourrichard.

Ceux qui le suivent, ce sont ses paroissiens et des élus locaux, soit environ 4000 signataires d'une pétition demandant son maintien à Thiberville (1537 habitants), selon le maire de la commune. Certains ont été jusqu'à empêcher le nouveau curé de célébrer l'office : dimanche, il n'a pas pu pénétrer dans l'église, car les serrures avaient été bo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant