Un couple rom détenu en Grèce dans l'affaire de "l'ange blond"

le
2
UN COUPLE DE ROMS ARRÊTÉ DANS L'AFFAIRE DE "L'ANGE BLOND"
UN COUPLE DE ROMS ARRÊTÉ DANS L'AFFAIRE DE "L'ANGE BLOND"

LARISSA, Grèce (Reuters) - Un couple rom accusé d'avoir enlevé une fillette de quatre ans surnommée "l'ange blond" par les médias grecs a déclaré lundi à la justice que l'enfant leur avait été remis par sa mère biologique, qui se jugeait incapable de l'élever.

Le couple a été arrêté après la découverte par la police dans un camp rom du centre de la Grèce de l'enfant, que sa peau claire et ses yeux bleus différenciaient de la famille. Des tests ADN ont confirmé qu'elle n'était pas la fille biologique du couple.

"C'était une adoption pas vraiment légale, mais effectuée avec le consentement de la mère", a expliqué Constantinos Katsavos, avocat du mari, à la sortie du tribunal de la ville de Larissa.

L'affaire, déjà intensément suivie par les médias grecs, a pris une ampleur internationale avec plus de 5.000 appels téléphoniques en provenance de divers endroits du monde de personnes souhaitant aider l'enquête ou de familles espérant retrouver des enfants disparus.

Des responsables roms ont regretté que l'affaire, qui a relancé des rumeurs de trafic d'enfants, affecte la perception de la communauté par l'opinion publique grecque.

"Ils sont complètement innocents", a déclaré Babis Dimitriou, chef de la communauté rom de la région de Larissa. "Tout ça, ce sont des histoires à dormir debout, et nous le prouverons."

"On accuse les Roms de tout - de voler, d'enlever des enfants", a-t-il ajouté. "Pour nous, c'est vraiment insultant."

Karolina Tagaris, Julien Dury pour le service français, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1693744 le lundi 21 oct 2013 à 19:05

    ils adoptent une petite blonde pour s'intégrer

  • d.wilde le lundi 21 oct 2013 à 18:37

    Pas de bol, ça tombe toujours sur les mêmes... Des victimes ! on n'arrête pas de vous dire que ce sont des victimes !