Un couple de pandas sème la discorde en Belgique

le
0
L'attribution d'un couple de pandas, offerts par la Chine, à un zoo wallon suscite l'ire des Flamands, qui accusent le premier ministre Elio Di Rupo d'avoir pratiqué une «diplomatie partisane» en faveur du parc de Brugelette.

On a l'habitude des petites ou grandes bisbilles entre Flamands et Wallons. Mais cette semaine, les deux camps se crêpent le chignon... pour des pandas. Xinhui et Haohao, qui doivent venir en Belgique, sont au c½ur d'une nouvelle polémique. Il y a quelques mois, deux infrastructures, le parc Pairi Daiza à Brugelette et le zoo d'Anvers, se sont portées candidates pour accueillir ce couple de pandas. Les deux établissements ont présenté aux autorités chinoises leurs dossiers de candidature et le parc Pairi Daiza a entamé des négociations avec Pékin en mars 2012. En visite en Chine cette semaine, le premier ministre belge, Elio Di Rupo, s'est enquis, auprès des autorités chinoises, de l'avancement du dossier. Et depuis mercredi, c'est o...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant