Un coup dur pour les finances de l'UMP

le
0
Déjà en proie à des difficultés financières, le parti va être privé de près de 11 millions d'euros après la décision du Conseil constitutionnel d'invalider les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy. Dos au mur, le parti va lancer une «grande souscription nationale».

«Nous n'avons pas les moyens…» Interrogé jeudi matin sur i-Télé sur les conséquences d'un éventuel rejet des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy sur les finances de l'UMP, Jean-François Copé n'avait pas caché son inquiétude. Et pour cause. La décision du Conseil constitutionnel prive le parti d'une subvention publique de quelque 11 millions d'euros qu'il devait percevoir au titre du remboursement des frais de campagne, au moment même où il se débat dans d'importantes difficultés financières.

Baisse des subventions à l'UMP, en millions d'euros.Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant