Un coup de pouce financier en faveur aux instituteurs

le
5
UN COUP DE POUCE FINANCIER POUR LES INSTITUTEURS
UN COUP DE POUCE FINANCIER POUR LES INSTITUTEURS

PARIS (Reuters) - Manuel Valls annoncera mardi un coup de pouce financier en faveur des instituteurs, déclare la ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, dans une interview publiée par le Journal du Dimanche, paru exceptionnellement samedi.

Le Premier ministre conclura des "Journées de la refondation de l'Ecole de la République", lors desquelles sera tiré un bilan de la "loi de refondation" de l'éducation promulguée en 2013.

Cette année-là, le gouvernement avait décidé d'accorder aux enseignants du premier degré une indemnité annuelle de 400 euros afin de commencer à combler un écart avec ceux du second degré, qui reste en moyenne de 800 euros.

Les seuls professeurs du second degré avaient en effet obtenu en 1989 une indemnité annuelle équivalente à 1.200 euros.

"Nous travaillons avec les syndicats à un alignement de ces deux primes dans le temps", explique la ministre. "Donc oui, les enseignants du premier degré vont être augmentés."

"Le Premier ministre en précisera la forme et le calendrier prévisionnel mardi", ajoute Najat Vallaud-Belkacem, qui dit aussi vouloir revoir le parcours de carrière de "tous les enseignants".

(Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phili646 le dimanche 1 mai 2016 à 08:16

    La mesure électorale bât son plein, un petit coup de pouce par ci, un petit coup de pouce par là. Encore de la démagogie mais au frais du contribuable !!!

  • M3366730 le samedi 30 avr 2016 à 13:35

    Toujours plus d'avantages et de privilèges ! Ils ne cotisent pas bien sur sur ces primes diverses et variées, c'est le contribuable qui paie la quasi totalité de leur retraite !

  • M898407 le samedi 30 avr 2016 à 12:58

    Ce gouvernement de médiocres amateurs sans autorité ne fait que ça depuis plusieurs semaines: comme l'avenir est sans espoir pour ces socialistes, ils "achètent des voix" en distribuant sans compter l'argent public dans tous les domaines où ils voudraient reconquérir quelques électeurs J'espère, sans grande illusion, que ces "cadeaux" injustifiés seront comptabilisés dans leurs frais de campagne....

  • cmoineau le samedi 30 avr 2016 à 12:21

    il soigne leur électorat

  • M940878 le samedi 30 avr 2016 à 12:15

    sur le dos du contribuable encore !