Un convoi humanitaire de l'Onu est entré dans Daraya, en Syrie

le , mis à jour à 16:28
0
 (Ajoute précisions, nouvelle estimation de la population §3-4) 
    GENEVE, 10 juin (Reuters) - Un convoi d'aide humanitaire 
affrété par l'Onu et le Croissant-Rouge syrien a pu entrer dans 
la nuit de jeudi à vendredi dans la ville assiégée de Daraya, 
près de Damas, a annoncé un porte-parole de l'Onu. 
    "Des vivres ont pu être livrées aux habitants de Daraya pour 
la première fois depuis des années", a précisé l'Onu. Le convoi 
transportait notamment des rations alimentaires capables de 
couvrir les besoins de 2.400 personnes pendant un mois. 
    Le soulagement a cependant rapidement laissé place à la 
frustration, l'Onu ayant sous-estimé la population encore 
présente dans la ville, a déclaré le conseil qui dirige la 
localité. Les rations ne permettront de tenir que deux semaines, 
a-t-il dit, ajoutant que plus de 8.000 civils habitaient encore 
à Daraya, soit le double des estimations de l'Onu. 
    "Bien sûr, nous sommes reconnaissants envers l'équipe qui a 
apporté les vivres, mais malheureusement, ce n'est pas 
suffisant. Nous ne savons pas quelle décision sera prise (sur 
les modalités de distribution de l'aide), mais on ne pourra pas 
la partager entre tous les gens qui sont là", a déclaré un 
porte-parole du conseil municipal.  
    Située à une dizaine de kilomètres seulement au sud-ouest de 
Damas, Daraya est assiégée depuis 2012 et régulièrement 
bombardée. Des cas de malnutrition y ont été signalés quand un 
premier convoi de fournitures non alimentaires a été autorisé à 
y entrer le 1er juin dernier.  
    "C'était vraiment un exploit, nous ont dit nos collègues sur 
le terrain. Nous sommes très fiers d'eux aujourd'hui qu'ils 
aient réussi à franchir tous ces checkpoints pour entrer, livrer 
de nuit, entreposer ce qu'il fallait entreposer et fournir pour 
la première fois depuis des années de la nourriture aux 
habitants de Daraya", a déclaré Jens Lärke, porte-parole de 
l'OCHA (bureau de la coordination des affaires humanitaires de 
l'Onu), lors d'une conférence de presse. 
    Jens Lärke a déclaré qu'outre de la nourriture, des kits 
d'hygiènes ont été livrés et seront distribués par les employés 
du Croissant-Rouge.  
    Le convoi transportait 1,9 tonne de médicaments contre des 
maladies chroniques comme l'hypertension ou le diabète ainsi 
qu'antibiotiques et vitamines, fournis par l'Organisation 
mondiale de la Santé.  
    La semaine passée, le régime de Damas, sous la pression de 
son allié russe et d'autres pays membres du Groupe international 
de soutien à la Syrie (GISS), avait accepté le passage d'un 
convoi transportant du lait pour enfants et des fournitures 
médicales.  
 
 (Stephanie Nebehay, avec John Davison à Beyrouth; Henri-Pierre 
André et Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant