Un contrôleur aérien tué à l'aéroport de Bâle-Mulhouse

le
0
Le chef de la tour de contrôle a été poignardé mercredi matin sur son lieu de travail, dans une zone sécurisée où il est impossible de pénétrer sans badge ou accréditation.

Le meurtre est mystérieux car il a eu lieu dans une zone à l'accès limité. Le chef de la tour de contrôle de l'aéroport de Bâle-Mulhouse a été retrouvé mort, mercredi matin, gisant dans son sang sur son lieu de travail. L'homme de 34 ans, qui s'apprêtait à prendre son service, a été poignardé à cinq ou six reprises au thorax et à la gorge. Aucun suspect n'a été interpellé. Les enquêteurs n'ont pas non plus mis la main sur l'arme du crime. «Il s'agit d'une agression délibérée avec manifestement la volonté de tuer», a indiqué le procureur de Mulhouse.

La tour de contrôle est située dans une zone sécurisée où il est impossible d'entrer sans badge ou accréditation. Le corps a été découvert par un collègue contrôleur, peu avant huit heures du matin, sur le palier du 11e étage de la tour, entre l'ascenseur et un escalier qui mène à la plate-forme de contrôle. Cet espace n'est pas couvert par des caméras de vidéosurveillance. Aucune trace de lutte

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant