Un contrat à terme régional pour le caoutchouc malaisien ?

le
0

Commodesk - La Bourse des matières premières de Kuala Lumpur voudrait se poser en concurrente de celle de Tokyo, le TOCOM, jusqu'ici place de référence pour les cours mondiaux du caoutchouc.

Bursa Malaysia évalue la faisabilité du projet en rencontrant des professionnels du secteur et négociants, a expliqué un intervenant lors d'une conférence sur l'huile de  palme dans la capitale malaisienne. En effet, le Sud-Est asiatique fournit les deux-tiers du caoutchouc mondial, et pourrait aspirer à centraliser le marché à terme des dérivés de l'hévéa. Toutefois, ce type de marché existe déjà à Shanghai et Singapour.

Kuala Lumpur est plus connu comme un centre de la finance islamique et une plaque tournante de l'huile de palme, dont la Malaisie est le 2e producteur mondial. Bursa Malaysia est rattachée au CME, Chicago Mercantile Exchange.

La bourse malaisienne compte parmi ses fleurons Sime Darby, société de planteurs de caoutchouc devenue un géant de l'huile de palme, avec un chiffre d'affaires de 18 milliards de dollars.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant